L'explosion s'est produite dans le quartier de Dasht-e-Barchi, dans l'ouest de la capitale afghane, au moment où les habitants faisaient leurs courses à l'approche de la fête musulmane de l'Aïd el-Fitr qui va marquer la semaine prochaine la fin du mois de jeûne du ramadan.

Les attentats à la bombe perpétrés près d'une école pour filles dans un quartier de Kaboul, majoritairement peuplé par des chiites hazaras, s'élève désormais à 50 morts, a annoncé dimanche le ministère de l'Intérieur afghan. Le porte-parole du ministère, Tareq Arian, a indiqué à la presse qu'une voiture piégée a explosé samedi devant l'école Sayed Al-Shuhada, et que deux autres bombes ont explosé au moment où les élèves paniqués se sont précipités dehors.

© AFP