Israël met les bouchées doubles pour établir, d'ici la première semaine de janvier, des représentations diplomatiques aux Emirats arabes unis, premier Etat arabe avec lequel l'Etat hébreu a normalisé ses relations depuis un quart de siècle. Le ministère israélien des Affaires étrangères a confirmé à un journal émirien qu'une délégation est actuellement à la recherche d'emplacements appropriés pour installer l'ambassade d'Israël dans la capitale Abou Dabi, ainsi que le consulat général à Dubaï, principale métropole économique de la fédération émirienne, à une centaine de kilomètres au nord de la capitale. Selon le ministère, ces missions diplomatiques auront une taille importante et "pourraient même être aussi grandes que les missions à Washington, Londres et Moscou", d'après une source diplomatique citée dans la presse israélienne. 

L'inauguration de l'ambassade est attendue d'ici début janvier, voire la fin de ce mois si les choses vont vite. La délégation israélienne s'est également rendue à Manama, au Royaume de Bahreïn, avec les mêmes objectifs. Les Etats-Unis avaient successivement annoncé, mi-août et début septembre, deux accords de normalisation (conclus mi-septembre à Washington) entre Israël et les Emirats arabes unis, d'une part, et Bahreïn, d'autre part, amorçant ainsi un mouvement de rapprochements diplomatiques entre l'Etat hébreu et certains Etats arabes de la région.