"Les tirs de roquettes depuis la bande de Gaza sur des populations civiles en Israël sont totalement inadmissibles et nourrissent une escalade", a ajouté le porte-parole dans un communiqué.

Tirs de roquettes, frappes meurtrières contre le Hamas, heurts entre policiers et manifestants palestiniens à Jérusalem: Israël et les Palestiniens sont engagés dans l'une des plus importantes escalades de violences des dernières années.

L'UE a multiplié les appels aux deux parties.

"La flambée de violence significative en Cisjordanie occupée, y compris à Jérusalem-Est, ainsi qu'à Gaza et dans ses environs, doit cesser immédiatement", a-t-elle déclaré.

"Tous les dirigeants ont la responsabilité d'agir contre les extrémistes. Le statu quo des lieux saints doit être pleinement respecté", poursuit-elle.

"Nous réitérons notre appel à toutes les parties à s'engager dans des efforts de désescalade. Il faut en priorité éviter de nouvelles victimes civiles", dit encore l'UE.