Abou Dhabi avait signé en septembre 2020 un accord négocié par les Etats-Unis pour officialiser les liens avec l'Etat hébreu, une première pour un pays du Golfe.

"Le gouvernement approuve la création de l'ambassade des Emirats arabes unis à Tel-Aviv dans l'Etat d'Israël", a-t-il annoncé sur Twitter.

L'ancienne administration américaine de Donald Trump s'était activée durant les derniers mois de son mandat pour accélérer la normalisation des relations entre les pays arabes et Israël.

Fin 2020, en plus des Emirats, Bahreïn puis le Soudan et enfin le Maroc, ont normalisé leurs relations avec l'Etat hébreu.

Les Palestiniens ont eux dénoncé cette initiative, qualifiée de "trahison", la résolution du conflit israélo-palestinien ayant été jusqu'alors considérée comme une condition sine qua non à toute normalisation.

L'Egypte et la Jordanie étaient auparavant les deux seuls pays de la région à avoir normalisé leurs relations avec Israël après des accords de paix conclus respectivement en 1979 et 1994.