Des images de l'attaque du centre commercial Westgate de Nairobi circulaient depuis quelques semaines. Mais, pour la première fois, CNN diffuse une vidéo de l'assaut qui a coûté la vie à plus de 60 personnes. Les assaillants islamistes apparaissent sur des vidéos de surveillance avec une nonchalance à faire froid dans le dos.

Sur les images qui proviennent du grand supermarché situé dans le centre commercial, les agresseurs sont quatre, munis de kalachnikov. Calmes, ils arpentent le bâtiment et semblent rechercher de nouvelles victimes.

Beaucoup de témoins du carnage ont raconté comment le commando islamiste avait pénétré dans le bâtiment, lançant des grenades et mitraillant aveuglément la foule de commerçants et de clients - Kényans ou expatriés - venus faire leurs courses du week-end.

Les agresseurs portent des sacs à dos, vraisemblablement remplis des munitions qui leur permettront de tenir plusieurs jours face aux forces kényanes et étrangères venues les aider.

Calme, au téléphone

Sur les images de sécurité, les agresseurs apparaissent aussi un moment dans le rayon boulangerie du supermarché. Un autre arpente les allées de caisses, donnant des coups sur les écrans des ordinateurs. Il semble discuter sur son téléphone portable, potentiellement en communication avec les autres agresseurs ou des complices à l'extérieur.

Tout au long de l'attaque, les islamistes somaliens shebab, qui ont revendiqué l'assaut, ont affirmé être en contact direct avec le commando sur place. Sur leur compte Twitter, ils commentaient en direct.

En revendiquant l'attaque, les shebab ont de leur côté dit avoir agi en représailles à l'intervention militaire kényane en Somalie, lancée fin 2011. Ils ont promis de frapper encore plus fort si Nairobi ne retirait pas ses troupes. Le gouvernement kényan a affirmé qu'il ne se laisserait pas intimider, et qu'il entendait rester en Somalie.