International Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a déploré mardi le "silence" du monde face aux menaces de l'Iran d'anéantir Israël, à quelques jours de la journée internationale de commémoration de la Shoah.

"Soixante-dix ans après l'Holocauste, nombreux sont ceux dans le monde à rester silencieux face aux menaces de l'Iran d'effacer Israël de la carte du monde", a déclaré M. Netanyahu lors d'un discours devant le parlement en vue des commémorations de la journée internationale de la Shoah, le 27 janvier. M. Netanyahu a dressé un parallèle entre l'anéantissement des Juifs par le régime nazi pendant la seconde Guerre mondiale et les menaces du régime iranien contre Israël.

"Nous devons nous demander si nous avons tiré les leçons de la Shoah. Si nous prenons au sérieux les menaces d'anéantissement ou si peut-être, comme de nombreuses générations de juifs, nous ne voyons pas le danger devant nous. Nous ne pouvons pas nous permettre de nous cacher la tête dans le sable", a-t-il dit. "Seule une combinaison de sanctions sévères et une menace réelle que toutes les options sont sur la table peuvent pousser l'Iran à revoir son programme nucléaire", a-t-il ajouté.

Israël compte 204.000 survivants de la Shoah. Quelque 12.800 d'entre eux sont décédés l'an dernier, selon des chiffres du Brookdale Institute publiés dimanche par les médias israéliens