Soutien. Le président Barack Obama a fait part dimanche de son émotion aux habitants et familles des victimes de la tuerie d’Aurora. Trois jours après la fusillade qui a fait 12 morts et 58 blessés dans un cinéma de la ville du Colorado, le président des Etats-Unis a interrompu sa campagne présidentielle pour visiter les blessés. "Ma mission principale était de représenter le pays tout entier et de leur dire que nous pensions à eux", a-t-il justifié. Le Président a écouté les récits des familles, aussi bien sur les personnes décédées que sur celles qui ont risqué leur vie pour venir en aide aux autres. "Ils nous assurent que de cette obscurité naîtra un jour plus radieux", a dit Barack Obama à l’hôpital de l’Université du Colorado.

M.H. (st.) (avec AFP et Reuters)