L'armée appelée en renfort pour faire face aux inondations en Australie

Jusqu'à un millier de soldats australiens pourraient être déployés pour porter assistance dans les régions du sud-est du pays gravement affectées par des inondations.

belga

 Près de 15.000 résidents étaient menacés d'évacuation mardi, alors que près d'un mètre de précipitations a été enregistré à certains endroits. Le Premier ministre australien Scott Morrison a confirmé qu'une demande d'assistance de l'armée australienne avait été émise par l'Etat de Nouvelle-Galles du Sud, le plus peuplé du pays, où l'intense pluviosité a provoqué de graves inondations sur le littoral. Entre 500 et 1.000 militaires pourraient être déployés pour contribuer au nettoyage et à des sauvetages, a confirmé le dirigeant. Des hélicoptères procédaient déjà à des opérations de secours mardi.

"Les évaluations d'impact n'ont pas encore été complétées dans toutes les régions mais plusieurs centaines de maisons ont été inondées, des routes endommagées, de la vie sauvage perdue, des réseaux d'électricité et de télécommunications coupés dans les régions sous eaux", a commenté M. Morrison. A ce jour, 850 sauvetages ont déjà eu lieu, et 9.500 appels à l'aide ont été reçus par les services de secours dans la foulée des pluies diluviennes.

Lundi, 18.000 personnes avaient dû être évacuées, et mardi 15.000 autres risquaient aussi d'être déplacées, selon les autorités de l'Etat de Nouvelle-Galles du Sud. Mais aucun mort ou blessé n'était à déplorer. Les zones les plus concernées se situent au nord de cet Etat et le long du fleuve Hawkesbury, au nord-ouest de Sydney. Dans cette agglomération en particulier, des vivres vont être acheminées par voie aérienne, pour répondre aux pénuries, alors que ni camion ni bateau ne peuvent accéder à la communauté de Richmond.

Le bureau météorologique australien a indiqué mardi avoir enregistré près d'un mètre de pluie en certains endroits. "Pour mettre cela en contexte, cela équivaut à deux tiers des précipitations annuelles en l'espace d'une semaine", a commenté la météorologue Agata Imielska citée par SBS News.

La Première ministre de Nouvelle-Galles du Sud, Gladys Berejiklian, affirmé que les intempéries étaient "catastrophiques en termes de dimensions", car plusieurs fronts météorologiques se développaient simultanément sur le territoire de l'Etat.

Si le bureau météorologique prévoit le retour "du ciel bleu et du soleil" en fin de journée mardi dans certaines régions, "grâce à un système qui se déplace rapidement", il précise que les conditions resteront dangereuses sur une bonne partie de la côte est et à l'intérieur des terres, alors que les rivières poursuivront leurs crues.

Des alertes aux inondations étaient aussi en place dans une moindre mesure dans les Etats adjacents du Victoria et du Queensland.

Ces pluies diluviennes surviennent un peu plus d'un an après des années de sècheresse dans le pays qui se sont soldées par une saison des feux de forêt dévastatrice fin 2019 et début 2020.

L'armée appelée en renfort pour faire face aux inondations en Australie
©AFP