Les îles Salomon misent sur la Chine pour leur sécurité: l'accord qui irrite l’Australie, les États-Unis et leurs alliés

L’archipel mélanésien se prépare à conclure avec Pékin un accord qui irrite l’Australie, les États-Unis et leurs alliés.

Les îles Salomon misent sur la Chine pour leur sécurité: l'accord qui irrite l’Australie, les États-Unis et leurs alliés
©AP
Pour David Llewellyn-Smith, le fondateur de la revue australienne The Diplomat, c'est l'équivalent de la crise des missiles de Cuba, le bras de fer entre Washington et Moscou qui avait amené la planète à deux doigts d'une nouvelle guerre mondiale en 1962. La comparaison est sans doute exagérée, mais l'accord de...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité