Coronavirus : la Nouvelle-Zélande franchit une nouvelle étape dans la réouverture de ses frontières

Pour la première fois depuis le début de la pandémie de Covid-19, les ressortissants de plus de 60 pays dispensés de visas peuvent à nouveau entrer sur le territoire néo-zélandais.

Coronavirus : la Nouvelle-Zélande franchit une nouvelle étape dans la réouverture de ses frontières
©AP
DPA

Les voyageurs en provenance de certains pays et possédant un passeport, ne doivent pas faire de demande de visa préalable à leur visite en Nouvelle-Zélande. À partir de lundi, les voyageurs vaccinés en provenance de ces pays, parmi lesquels se trouve la Belgique, peuvent à nouveau pénétrer sur le sol néo-zélandais. Les visiteurs doivent se soumettre à un test de dépistage covid avant leur départ et à leur arrivée mais ne doivent pas observer de quarantaine.

Le ministre du Tourisme, Stuart Nash a indiqué que des milliers de voyageurs étaient attendus dans les aéroports néo-zélandais lundi.

"Aujourd'hui est un jour de fête et un grand moment pour notre reconnexion avec le monde", a déclaré M. Nash "Notre stratégie de reconnexion ne nous permet pas seulement de rassembler les familles et les amis, c'est également une étape cruciale dans le renforcement de notre rétablissement économique."

Il a précisé qu'environ 33.000 personnes arrivaient chaque semaine en Nouvelle-Zélande et que ce nombre allait probablement grimper avec le relâchement des limitations frontalières.

La réouverture inconditionnelle des frontières est attendue en octobre.

La Nouvelle-Zélande, qui compte 5 millions de personnes, a enregistré près d'un million de cas de Covid-19 et 700 décès liés au virus depuis le début de la pandémie. Elle avait fermé ses frontières à tous les voyageurs en mars 2020.

Sur le même sujet