Une offensive de charme chinoise dans les îles du Pacifique-Sud, qui irrite l'Australie et les Etats-Unis

Elle répond aux initiatives des Australiens et des Américains pour contrer l’influence croissante de Pékin. Éclairage

Le chef de la diplomatie chinoise commence ce mercredi, aux îles Salomon, une tournée dans le Pacifique-Sud paradoxalement aussi discrète que remarquée. Wang Yi devrait profiter de son passage par Honiara pour signer un accord de coopération avec l'archipel mélanésien qui énerve l'Australie, la grande puissance régionale. Le moment n'est certainement pas choisi au hasard : ...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité