Des milliers de résidents de Melbourne, habitant dans plusieurs immeubles d'habitation, vont devoir rester confinés chez eux pour au moins cinq jours à partir de samedi, une mesure des autorités visant à endiguer la pandémie de coronavirus après l'apparition de nouveaux cas dans la deuxième ville du pays. 

Des centaines de policiers ont été déployés pour faire respecter les mesures de confinement dans neuf tours d'habitations après la découverte de 108 nouveaux cas de coronavirus dans l'Etat de Victoria (sud-est), soit une hausse quotidienne record depuis des mois.

"Il y a beaucoup, beaucoup de personnes vulnérables qui vivent dans ces tours", a souligné samedi le Premier ministre de l'Etat de Victoria à des médias.

"Certains d'entre eux vont retourner chez eux à la fin de la journée, sachant qu'ils ne pourront plus partir pour cinq jours", a ajouté Daniel Andrews.

Ces nouvelles mesures de confinement dans le nord de Melbourne représenteraient un "défi logistique majeur", selon les autorités, incluant l'envoi de nourriture à environ 3.000 habitants et le déploiement d'au moins 500 officiers de police par roulement.

"La première priorité est de trouver chaque cas dans ces tours, afin d'éviter une explosion d'infections", a insisté Annaliese van Diemen, directrice adjointe de la santé publique de l'Etat du Victoria.

Pour contenir l'épidémie de coronavirus, M. Andrews avait annoncé mardi qu'une trentaine de quartiers de Melbourne seraient confinés, une mesure qui concerne plus de 300.000 habitants de cette ville qui en compte 5 millions, et qui doit rester en vigueur jusqu'au 29 juillet.

Les habitants seront autorisés à sortir de chez eux uniquement pour aller travailler ou à l'école, faire des exercices physiques ou acheter de la nourriture et des produits de première nécessité.

Jusqu'à présent, l'Australie, qui fait plutôt figure de modèle en matière de lutte contre le coronavirus, a recensé environ 7.800 cas dont une centaine de décès pour une population de 25 millions d'habitants.

Plusieurs régions de l'immense île-continent ne comptent plus aucun cas actif de coronavirus, ce qui permet à de nombreux Etats de continuer à lever les mesures de confinement mises en places à partir de fin mars.