La plupart de ces cétacés se sont échoués ce week-end sur les plages de cet archipel situé à environ 500 kilomètres à l'est de l'Ile du Sud, ce qui a compliqué les opérations de sauvetage, selon le ministère de la biodiversité.

Jemma Welch, qui travaille pour le ministère, a indiqué que 69 globicéphales étaient déjà morts à l'arrivée des autorités en charge de la protection de la faune sauvage. Elle a précisé que 28 "dauphins-pilotes" ainsi que trois dauphins avaient dû être euthanasiés.

La communauté Maori a organisé une cérémonie en l'honneur de leur "âme" alors que leurs carcasses se décomposeront naturellement, a-t-elle souligné. Les îles Chatham avait déjà connu le plus grand échouage en masse de Nouvelle-Zélande quand un millier de cétacés s'étaient échoués en 1918.

Des échouages massifs de ces cétacés ont aussi été constatés dans une baie de l'Etat insulaire australien de Tasmanie, voisin de la Nouvelle-Zélande, en septembre et octobre.