Le média australien "The Australian", au travers d'un podcast, vient d'apporter de nouvelles informations dans le cadre de la disparition de Theo Hayez.

Pour rappel, le jeune Belge de 18 ans n'a plus donné signe de vie depuis le 31 mai dernier. Le jeune homme, qui devait rentrer en Belgique début juin, a disparu dans la station balnéaire de Byron Bay. Malheureusement, les nombreuses investigations n'ont pour l'instant encore rien donné. Si la police a annoncé en juillet stopper officiellement les recherches, la famille de Theo Hayez continue elle à se battre pour retrouver sa trace.

Le cousin de Theo, Michael Dorkhom, a confié à nos confrères australiens qu'il avait pu mettre la main sur les données du compte Google du jeune homme disparu. Celles-ci permettent d'en savoir un peu plus sur les derniers moments avant la disparition de Theo.

Et c'est assez surprenant car on apprend que lorsqu'il a quitté la discothèque Cheeky Monkey de Byron Bay, Theo Hayez n'a pas pris la direction de l'auberge de jeunesse dans laquelle il résidait. Or toutes les recherches menées jusqu'ici ont été concentrées sur ce (mauvais) trajet-là. Comme le confie son cousin, il s'est éloigné de la rue principale de la ville pour se retrouver dans une zone résidentielle sombre et calme. Pour son cousin, le jeune homme ne pouvait donc pas être seul à ce moment-là car qu'aurait-il été faire dans un endroit qu'il ne connaissait pas? Ces éléments confirment l'hypothèse des parents selon laquelle leur enfant n'était pas seul la nuit de sa disparition. Ceux-ci espèrent d'ailleurs toujours que quelqu'un parlera un jour. 

Outre ces données GPS interpellantes, l'analyse du compte Google de Theo Hayez a permis d'obtenir le contenu de ses derniers messages. Comme le relaie le Daily Mail, le Belge de 18 ans a envoyé deux messages à 00h20 et 00h55. Le premier était adressé en français à un ami via Facebook et concernait le prochain concert de U2 en Australie. Quant au second, il s'agissait simplement d'un "merci" envoyé à sa demi-soeur. Le portable de Theo Hayez enverra encore un dernier signal capté dans la journée du 1er juin à proximité du phare de Byron Bay. Après cela, plus rien et le mystère reste donc entier.