Les frais étaient jusqu'à présent pris en charge par les autorités provinciales, ce qui leur a déjà coûté plus de 50 millions de dollars australiens. Elles estiment désormais que les habitants ont eu suffisamment de temps pour rentrer. Sydney est la principale porte d'entrée du pays pour les vols internationaux, d'autant plus que l'aéroport de Melbourne est actuellement fermé en raison du confinement imposé dans la région. Le nombre d'Australiens autorisés à rentrer chez eux via une liaison transfrontalière a été réduit à 4.000 par semaine, a annoncé vendredi le Premier ministre Scott Morrison.