Le petit koala qui avait été sauvé des flammes en Australie a dû être euthanasié en raison de l'aggravation de ses brûlures.

C'est une triste nouvelle qu'a diffusé l'hôpital pour Koala de Port Macquarie sur Facebook. Lewis, un koala qui avait été blessé par les violents incendies qui ravagent l'Australie, puis sauvé par une automobiliste, a dû être euthanasié. Ses multiples brûlures se sont aggravées au grand dam des médecins qui espéraient une amélioration de la santé de l'animal. "Aujourd'hui, nous avons décidé d'euthanasier Ellenborough Lewis. Nous l'avons placé ce matin sous anesthésie générale pour évaluer ses brûlures et changer ses bandages (...) Nous avons récemment publié le message suivant: "Les brûlures peuvent s’aggraver avant de s’améliorer". Dans le cas d'Ellenborough Lewis, les brûlures ont empiré et ne se seraient malheureusement pas améliorées. L'objectif premier de l'hôpital est le bien-être des animaux, c'est donc pour cette raison que cette décision a été prise. Merci pour votre soutien", a écrit le porte-parole de l'hôpital.


Les images déchirantes du sauvetage de Lewis avaient fait le tour du monde. En plein incendie, le koala au pelage carbonisé était sauvé in extremis d'une morte certaine, par une automobiliste, Toni Doherty. Dans la vidéo, on peut la voir attraper le koala, l'envelopper dans un tissus et l'arroser d'eau. L'animal pousse des cris. Sa douleur est réelle.

Âgé de 14 ans, Lewis était gravement brûlé. Trop pour survivre. "C'est le cas le plus grave que nous ayons eu", a expliqué la directrice de l'hôpital où il était pris en charge.