La nouvelle secousse d'une magnitude de 6,4 a été enregistrée à 10h59 du matin heure locale (00h59 HB), selon l'Institut de géophysique américain (USGS).

Cet institut a recensé par moins de 20 répliques d'une magnitude supérieure à 5 dans la région, dont ce séisme de 6,4 suivant le premier tremblement plus conséquent de 7,7.

Ce conséquent séisme qui s'est produit mercredi dans le Pacifique a conduit les autorités à déclencher une alerte au tsunami dans la région, mais les Etats-Unis ont indiqué plus tard dans la journée que la menace était passée et que la vague n'avait atteint au maximum que 30 cm.

Le tremblement de terre a été "très peu ressenti" sur les îles françaises de la Loyauté et en Nouvelle-Calédonie, où aucun dégât matériel n'a été signalé.

La région englobant la Nouvelle-Calédonie et le Vanuatu voisin fait partie de la Ceinture de feu du Pacifique, l'une des zones d'activité sismique les plus intenses de la planète.

La plaque australienne portant la Nouvelle-Calédonie et les îles Loyauté plonge sous l'arc du Vanuatu en créant la fosse du Vanuatu.