Un violent séisme de magnitude 7,3 s'est déclenché en mer à l'est de l'Indonésie lundi, selon l'institut de géophysique américain USGS, et a été ressenti jusqu'en Australie, sans donner lieu à une alerte tsunami. Il n'y avait pas d'information sur d'éventuelles victimes ou dégâts dans l'immédiat.

Le tremblement de terre s'est produit à une profondeur de 208 kilomètres en mer de Banda, au sud de l'archipel des Moluques, à 11h53 heure locale (02h53 GMT), selon l'institut américain.

Mais le centre d'alerte tsunami pour le Pacifique n'a pas émis d'alerte expliquant qu'il s'était produit en grande profondeur.

L'agence indonésienne de géophysique (BMKG), qui a estimé à 7,7 la magnitude de la secousse, précise qu'elle a été ressentie jusqu'à Bali, à des centaines de kilomètres, tandis que des habitants de la ville de Darwin au nord de l'Australie ont aussi été secoués.

La ville australienne située au sud de l'épicentre du séisme a évacué une partie de son quartier d'affaires après la secousse, a rapporté la chaîne australienne ABC.

"Wow, c'est un sacré impact pour #Darwin, j'espère que tout le monde est sain est sauf", a tweeté le bureau de météorologie des Territoires du Nord en Australie.

Peu de temps auparavant, une autre secousse de magnitude 6,1 avait frappé la Papouasie à l'extrême est de l'archipel indonésien.

Cette secousse de 21 km de profondeur avait son épicentre à 240 kilomètres à l'ouest de la ville d'Abepura, selon l'institut américain.

La semaine dernière une secousse de magnitude 6,4 au nord-ouest du Japon avait fait une vingtaine de blessés et quelques dégâts.

L'Indonésie, archipel de 17.000 îles et îlots qui s'est formé par la convergence de trois grandes plaques tectoniques (indo-pacifique, australienne, eurasienne), se trouve sur la ceinture de feu du Pacifique, zone de forte activité sismique.