L'abolition du changement d'heure dès l'année prochaine, comme le préconise la Commission européenne, ne semble toujours pas trouver grâce aux yeux des Etats membres. D'après un document obtenu par le site Politico, la présidence autrichienne du Conseil s'apprête à suggérer formellement de reporter ce projet à 2021. L'exécutif européen a recommandé en septembre d'abolir le changement d'heure saisonnier dès 2019, attendant de chaque Etat membre qu'il tranche d'ici avril entre la possibilité de rester en permanence à l'heure d'été ou à l'heure d'hiver.

Sous la pression de plusieurs capitales - dont Lisbonne, Athènes et La Haye -, un texte élaboré par la présidence autrichienne du Conseil propose cependant de reporter l'abolition du changement d'heure à 2021. Les Etats réticents souhaitent notamment obtenir plus d'informations justifiant la modification du système actuel.

La proposition autrichienne sera discutée lundi prochain à Bruxelles lors d'une réunion des ministres européens du Transport.

Le changement entre heure d'été et d'hiver, introduit en Europe à l'origine pour réaliser des économies d'énergie, suscite de vives oppositions et de récurrents débats sur sa suppression depuis des années.