La Corée du Nord a organisé une importante manifestation contre les Etats-Unis dimanche dans la capitale Pyongyang. Plus de 100.000 personnes "de toutes les couches de la population" y auraient participé, selon l'agence de presse étatique nord-coréenne KCNA. La foule s'est rassemblée dans l'esprit d'"anéantir les ennemis".

"Les Nord-Coréens brûlent de la volonté de faire complètement disparaître du globe les impérialistes américains, l'ennemi juré", y a déclaré un responsable du Parti du travail local.

Plusieurs déclarations du leader nord-coréen Kim Jong Un ont été scandées par la foule lors de la manifestation. La dernière en date, qui remonte à vendredi, avait vu le chef de l'Etat dire qu'il "dompterait certainement et définitivement" avec le feu le président américain Donald Trump, qu'il a qualifié de "mentalement dérangé".

Mardi, le commandant en chef de l'armée US avait déclaré devant les Nations unies que son pays pourrait "détruire totalement" la Corée du Nord.