Les affiches de la candidate de l'extrême droite française Marine Le Pen n'ont pas pu être apposées dans les bureaux de vote à l'étranger, faute d'avoir été fournies dans les délais légaux, selon le gouvernement. "Les affiches sont imprimées par les candidats eux-mêmes et il leur revient de les déposer auprès de la commission électorale avant la date limite", dans ce cas le lundi 10 avril, a-t-on expliqué au ministère des Affaires étrangères.

Selon le ministère, "seuls 10 candidats ont livré ces affiches à la commission électorale dans les délais impartis. Leurs affiches figurent donc sur les panneaux électoraux des bureaux de vote".

"L'affiche de la candidate Marine Le Pen n'ayant pas été fournie, le panneau correspondant restera donc vide", a-t-on ajouté.

Environ 1,3 million de Français sont inscrits sur les listes consulaires, soit 2% du corps électoral.

Les Français se sont massivement rendus aux urnes en Europe et sur le continent américain, où le vote s'est tenu samedi, 24 heures avant la métropole, pour le premier tour d'une élection présidentielle à l'issue imprévisible.

Sur les 11 candidats en lice, un quatuor de favoris se détache, mené par le jeune centriste Emmanuel Macron et Marine Le Pen, au coude à coude. Ils sont talonnés de près par le conservateur François Fillon et le tribun de la gauche radicale, Jean-Luc Mélenchon.










PREMIER TOUR sur LaLibre.be

EDITION SPECIALE. A 23h30 sur LaLibre.be, notre journal présentera à ses abonnés son édition spéciale en version numérique (PDF), qui comprendra nos analyses, reportages dans les QG parisiens et l’édito du journal.