Une alpiniste sud-coréenne, qui a vaincu mardi l'Annapurna, dans l'Himalaya, est devenue la première femme à gravir les 14 sommets mondiaux de plus de 8.000 mètres, selon des images de télévision.

Oh Eun-Sun, 44 ans, a planté un drapeau sud-coréen dans la neige, au sommet de l'Annapurna, qui culmine à 8.091 mètres, selon les images diffusées en direct par la télévision sud-coréenne.

"Mansae ! " (Hourra), s'est écriée l'alpiniste, filmée par un cameraman de la chaîne coréenne KBS. "Je suis heureuse, merci", a-t-elle dit, essuyant des larmes de joie. "Maman, papa, vous me manquez. Maintenant, je veux rentrer à la maison", a-t-elle lancé dans un message télévisé.

Oh était l'une des deux femmes alpinistes à avoir revendiqué l'ascension de 13 des 14 sommets mondiaux de plus de 8.000. Mais un doute pourrait jeter une ombre sur son record.

Oh Eun-Sun est soupçonnée par certains experts de ne pas avoir vraiment atteint en mai 2009 le sommet du Kanchenjunga (8.586 m), 3e plus haute cime de la planète, comme elle l'a toujours affirmé.