Des tracts antisémites et anti-Valls ont été découverts dimanche dans au moins deux bureaux de vote de la primaire du parti socialiste français.

Un premier tract a été photographié sur la porte du bureau de vote du Grand Parc à Bordeaux. Il a été posté sur Twitter par l’ancienne ministre et députée socialiste Michèle Delaunay. « Honte à ceux qui souillent la démocratie », a-t-elle écrit.

A Bordeaux encore, la section régionale du PS a remarqué le même tract dans un bureau de l’école primaire Albert Barraud.

Des tracts largements dénoncés par les votants présents sur place, mais aussi par plusieurs personnalités politiques. Manuel Valls n'a pas encore réagi.