Quatre civils ont été tués samedi par un obus dans l'Est séparatiste de l'Ukraine, a annoncé un responsable ukrainien, qui a mis en cause "les forces russes d'occupation" alors que le pays accueille la finale de l'Eurovision à Kiev. 

En raison de ces combats, le président ukrainien Petro Porochenko a fait savoir samedi sur Facebook qu'il annulait sa présence à l'événement. Trois femmes et un homme ont péri lorsqu'un obus est tombé dans la cour de leur immeuble à Avdiïvka, a indiqué sur sa page Facebook Pavlo Jebrivski, chef de l'administration pro-Kiev de la région de Donetsk. "Les forces russes d'occupation ont bombardé des quartiers résidentiels", a-t-il poursuivi.

Ville industrielle située à une dizaine de kilomètres au nord de Donetsk, Avdiïvka est l'un principaux points chauds de la ligne de front ces derniers mois.

"En raison des bombardements à Avdiïvka et de la mort de civils, j'ai pris la décision d'annuler ma présence à la finale de l'Eurovision", a pour sa part écrit M. Porochenko sur sa page Facebook.

Kiev accuse la Russie de soutenir militairement les séparatistes prorusses qui affrontent depuis plus de trois ans l'armée ukrainienne dans l'Est du pays, où le conflit a fait au total plus de 10.000 morts. Moscou dément toute implication.

Les victimes de samedi portent à 14 le nombre de civils et soldats ukrainiens morts depuis le début du mois dans l'Est de l'Ukraine, selon les bilans des autorités.