Au moins douze personnes ont été blessées vendredi dans les tirs de cinq missiles israéliens sur l'aéroport désaffecté de Gaza et des tunnels situés près de la frontière avec Israël, selon des responsables du Hamas. L'armée israélienne a confirmé ces raids, déclarant qu'ils visaient des activités de militants en réponse au récent tir de roquette depuis la Bande de Gaza.

Ces frappes ont été commises au lendemain d'un tir de roquette qui a coûté la vie à un ouvrier agricole thaïlandais qui travaillait dans une exploitation israéliennes près de la frontière avec la Bande de Gaza. Les autorités israéliennes ont déclaré qu'elles tenaient les dirigeants du Hamas, qui contrôlent la Bande de Gaza, pour responsables, bien que des opposants au Mouvement de la résistance islamique aient déclaré qu'ils étaient à l'origine du tir de roquette. Jeudi, des frappes israéliennes de missiles avaient visé des tunnels utilisés pour la contrebande et un atelier à Gaza.