Nizar Trabelsi a introduit un recours contre son extradition réclamée par les Etats-Unis depuis le 16 novembre 2007, a-t-on appris lundi par le parquet fédéral, lors d'un point presse. La Chambre du conseil du tribunal de 1ère instance de Nivelles a fait droit le 19 novembre dernier à la demande émanant des autorités américaines de pouvoir extrader Nizar Trabelsi.

L'homme qui est suspecté d'être membre d'une association de malfaiteurs liée à une organisation terroriste et qui ne pouvait être présent ni représenté par son avocat à l'audience de la Chambre du Conseil a décidé d'interjeter appel contre la décision. La demande d'extradition sera dès lors examinée par la Chambre des Mises en accusation de Bruxelles.

Comme le veut la procédure, Nizar Trabelsi et son avocat pourront assister à cette nouvelle audience, qui devrait être fixée dans deux ou trois semaines, a expliqué le parquet fédéral.

La Chambre des mises en accusation se prononcera sur la forme et donnera un avis sur le fond de la demande des autorités américaines. Cet avis sera transmis au ministre de la Justice qui décidera en dernier ressort de l'opportunité notamment politique d'extrader Nizar Trabelsi.