Le Pentagone a récemment décidé d'autoriser les femmes à pratiquement tous les postes de l'armée de l'air et de la Marine. Ce projet, qui pourtant rencontre un large soutien de la part de l'opinion américaine y compris des républicains, n'est pas du gout de Rick Santorum.

L'homme de 53 ans, marié, et père de 7 enfants défend corps et âme le modèle de la famille traditionnelle allant jusqu'à tenir des propos choquants son propre camps, comme ce fut le cas notamment à propos du mariage homosexuel.

Concernant la place des femmes dans l'armée, l'ex-gouverneur de Pennsylvanie s'est expliqué sur CNN: "Je pense que cela pourrait être une situation très compromettante, dans laquelle les gens sont naturellement amenés à faire des choses qui ne sont pas dans l'intérêt de leur mission, et cela à cause d'autres types d'émotions qui pourraient rentrer en compte. Cela arrive déjà dans l'esprit de camaraderie au combat, mais je pense que ce serait pire si des femmes étaient au combat."

Ce dérapage a été dénoncé par de nombreux médias et notamment sur le Washington Post. Simple bourde du candidat républicain ? Ça ne semble pas être le cas selon le quotidien. En 2005, Rick Santorum a en effet sorti un livre, "It takes a family", dans lequel il dénonce ce qu'il appelle "la culture du divorce" et qui ronge selon lui les États-unis. Dans ce livre, il renvoie la faute aux féministes des années 60 qui auraient poussé les femmes à quitter leur rôle de mères au foyer.

A raison ou à tort, le Nouvelobs se questionne: "Rick Santorum, roi des machos ?". Le débat est ouvert.