International

Des photos d'une soldate israélienne posant souriante au côté de prisonniers palestiniens les yeux bandés et mains liées ont provoqué un émoi en Israël, après leur diffusion lundi par la télévision publique. La jeune femme, Eden Abargil, a posté ses photos avec les détenus dont elle avait la garde sur sa page du réseau de socialisation Facebook, la télévision publique israélienne les diffusant en soirée à son tour.

L'armée israélienne a dénoncé, dans un communiqué, "le comportement honteux de la soldate" précisant qu'elle avait achevé son service militaire il y a un an.

Les images sont sous titrées "L'armée, la meilleure période de ma vie". On y voit la soldate au côté de Palestiniens les yeux bandés et les mains liées, dans une base de l'armée. Le directeur du Comité israélien contre la torture, Yishaï Menuchim, a stigmatisé dans un communiqué le comportement de la soldate, estimant qu'il "illustre une attitude qui est devenue une norme consistant à traiter les Palestiniens comme des objets et non des êtres humains".