International

L'équipe belge de secours B-Fast est arrivée mercredi à 22h00 (heure locale) à Gorkha (Népal), où elle pourra commencer son travail jeudi. Le voyage du convoi, composé de quatre camions et deux bus, s'est mieux passé que prévu. L'équipe belge débutera sa mission par une reconnaissance des lieux, dans l'espoir d'identifier des endroits où pourraient encore se trouver des survivants. Aucune équipe internationale de recherche et de sauvetage n'était jusqu'à présent active dans le district, situé à 150 kilomètres de la capitale.

Les Belges travailleront avec 12 Espagnols et une vingtaine de Singapouriens. Les chances de retrouver des survivants sont cependant minces, cinq jours après le séisme.

Selon les photos de la population locale, il y a encore des lieux où des recherches peuvent être utiles, a indiqué le chef d'équipe, Gilles Du Bois D'Aische, avant de quitter la capitale. A Katmandou, B-Fast n'a quasiment plus d'utilité, a-t-il ajouté.