Le centriste pro-européen Emmanuel Macron battrait largement la candidate d'extrême droite Marine Le Pen au second tour de l'élection présidentielle française, selon deux sondages réalisés dimanche soir après l'annonce des résultats du 1er tour.

Selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour France Télévisions, Radio France, LCP/Public Sénat, RFI-France 24, Le Point et Le Monde réalisé entre 20h15 et 22h ce dimanche, Macron serait en tête du second tour (62%) et deviendrait donc Président. Il a été réalisé sur 2.024 personnes selon un échantillon représentatif.

Harris qui a également réalisé une enquête à l'issue du premier tour, entre 20h05 et 20h30, arrive plus ou moins aux mêmes résultats puisque Macron est crédité de 64% contre Le Pen à 36%. Cette dernière a été réalisée sur un échantillon de 2684 inscrits sur les listes électorales issu d'un échantillon de 2740 personnes.

L'ensemble de la classe politique veut faire barrage au FN

Marine Le Pen a salué "un résultat historique" et assuré qu'une "première étape" était franchie. Selon celle qui a mené campagne sur l'opposition entre "patriotes" et "mondialistes", le second tour donnera le choix entre "la grande alternance" et la "dérégulation". Mais les sondages ci-dessus la donnent largement battue.

L'ensemble de la classe politique française, de droite comme de gauche, a appelé à "faire barrage" à l'extrême droite, qualifiée pour la deuxième fois dans l'histoire du Front national, créé en 1972.