Un sommet extraordinaire des chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union européenne se tiendra jeudi à Bruxelles sur la crise en Ukraine, a annoncé lundi le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy.

A ce sommet, qui débutera à 11H30 (10H30 GMT) et se terminera vers 15H00, les dirigeants "discuteront des derniers développements en Ukraine et des moyens pour faire baisser la tension", a indiqué M. Van Rompuy dans un bref communiqué publié après une réunion exceptionnelle des ministres des Affaires étrangères.

Rencontre Ashton -Lavrov

La représentante de la diplomatie européenne, Catherine Ashton, rencontrera mardi à Madrid le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov sur la crise en Ukraine, a annoncé son porte-parole.

"Catherine Ashton: je rencontrerai le ministre russe des Affaires étrangères Lavrov demain à Madrid et mercredi j'irai à Kiev", a annoncé Michael Mann sur son compte twitter.

L'UE menace de remettre en cause ses relations avec la Russie

L'Union européenne a menacé lundi de remettre en cause ses relations avec la Russie en l'absence de "désescalade" en Ukraine.

"En l'absence de mesures de désescalade de la part de la Russie, l'UE devrait décider des conséquences sur les relations bilatérales entre l'UE et la Russie", ont indiqué les ministres européennes des Affaires étrangères dans une déclaration, obtenue par l'AFP, à l'issue d'une réunion d'urgence sur la crise ukrainienne à Bruxelles.

Le texte évoque des conséquences pour "les discussions bilatérales avec les autorités russes sur les visas", de même que sur un nouvel accord de coopération.

"Si il n'y a pas de mesures rapides et concrètes de désescalade, toute une série de contacts seront coupés", a confirmé le ministre français, Laurent Fabius. Il a cité "la suspension des discussions sur les visas et les accords économiques".

"S'il n'y a pas désescalade avant jeudi, ces mesures prendront effet", a-t-il affirmé, en confirmant que jeudi était "le jour probable" d'un sommet des chefs d'Etat et de gouvernement. "La France souhaite que ce sommet se tienne", a-t-il dit.

"Si la Russie ne décide pas de contribuer de manière crédible et rapide à la désescalade, nous devrons prendre des décisions qui affecteront nos relations avec la Russie", a déclaré son homologue allemand, Frank-Walter Steinmeier.

Mann sur son compte twitter.

Washington réfléchit à un "large éventail de sanctions" contre la Russie

Les Etats-Unis ont indiqué lundi qu'ils réfléchissaient à "un large éventail de sanctions" à imposer à la Russie pour ses agissements en Ukraine.

"C'est une action sur laquelle nous sommes vraiment préparés à avancer", a affirmé la porte-parole du département d'Etat Jennifer Psaki, évoquant la possibilité de mesures punitives contre des personnes morales et physiques russes.

Tout ultimatum de la Russie à l'Ukraine serait une "escalade dangereuse"

Les Etats-Unis ont prévenu lundi que tout ultimatum lancé par la Russie à l'Ukraine à propos de la Crimée constituerait une "escalade dangereuse" dans cette crise internationale.

Le département d'Etat était interrogé sur une déclaration d'un responsable du ministère ukrainien de la Défense selon laquelle les forces russes avaient adressé un ultimatum aux militaires ukrainiens en Crimée, les enjoignant de se rendre sous peine d'être attaqués. "Si c'était vrai, cela serait une escalade dangereuse de la situation", a commenté la porte-parole de la diplomatie américaine Jennifer Psaki.