Le gouvernement a approuvé vendredi l'octroi d'une aide de 600.000 euros en faveur des Syriens qui ont fui, notamment au Liban, les violences dans leur pays, a annoncé le ministre de la Coopération au développement, Paul Magnette.

M. Magnette (PS) avait décidé en avril dernier de réserver dans son budget un montant de deux millions d'euros afin que la Belgique soit prête à apporter une aide supplémentaire pour venir en aide aux victimes des violences en Syrie.

Ce montant s'ajoute aux financements annuels alloués par la Belgique aux acteurs humanitaires et aux fonds d'urgence flexibles.

Le Conseil des ministres a validé vendredi le premier projet financé grâce à cette enveloppe, pour un montant total de 600.000 euros. Il s'agit d'un projet de la Croix-Rouge de Belgique visant à soutenir les activités de la Croix-Rouge libanaise en faveur des déplacés et des réfugiés en Syrie et au Liban, qui accueille à ce jour près de 24.000 personnes, a précisé M. Magnette dans un communiqué.

Concrètement, ce financement servira à porter assistance aux blessés, notamment grâce à la distribution de nourriture, à la livraison de consommables médicaux et à l'achat de quatre ambulances. Cette contribution permettra de couvrir l'aide humanitaire d'urgence à 5.000 familles situées en Syrie ou au Liban pendant neuf mois.