On savait que le FN faisait rarement preuve de tact et que le parti dirigé par Marine Le Pen affectionne les propos souvent "borderline". Dans un reportage intitulé "Les nouveaux visages du Front National" dans "Envoyé Spécial", diffusé jeudi soir sur France 2, Anne-Sophie Leclere a comparé Christiane Taubira à un singe.

Elle décrit la garde des Sceaux comme une "sauvage" au "sourire du diable" lorsqu'on lui "parle de sujet grave". La candidate frontiste revenait ainsi sur un montage photo posté sur sa page Facebook personnelle. L'illustration montrait la ministre de la Justice et un singe côte à côte.

Dans des propos très durs, l'un des nouveaux visages du FN s'en prend à Christiane Taubira préférant "la voir dans un arbre accrochée aux branches que la voir au gouvernement". Mais elle nuance: cette comparaison n'a rien de raciste. "Un singe reste un animal, un noir, c'est un être humain. J'ai des amis qui sont noirs et ce n'est pas pour ça que je leur dis qu'ils sont des singes. Ici, c'est plus par rapport à une sauvage, pas par rapport aux noirs ou au racisme", se défend la jeune femme.

Après le tournage de ce portrait, le photomontage a été retiré du compte Facebook de la candidate suivant "les conseils de son entourage", indique France 2.

Le Front National, qui se veut nouveau et rajeuni depuis l'arrivée de Marine Le Pen à la tête du parti en 2011, donne une image plus lisse et "présentable" dans les médias. Bien plus qu'au temps du père Le Pen. Un incident comme celui d'Anne-Sophie Leclere fait donc tache. La jeune femme a été suspendue par le parti ce vendredi matin.

Double discours ou vrai changement?

Découvrez le reportage de France 2.