La Une de l'hebdomadaire Minute comparant la garde des Sceaux à un singe est "d'une extrême violence", ces propos "prétendent m'expulser de la famille humaine, dénient mon appartenance à l'espèce humaine", a déclaré Christiane Taubira mercredi soir sur France 2.

"J'encaisse le choc mais c'est violent pour mes enfants", a-t-elle ajouté. A propos de son refus de porter plainte, elle a dit: "Je n'ai pas fait profil bas, c'est une dignité assumée que je tiens des nombreux soutiens que j'ai reçus".