La résolution palestinienne

en huit points

Voici les huit points qui ponctuent le projet de résolution (version provisoire) que l’Autorité palestinienne soumet ce jeudi à l’approbation de l’Assemblée générale des Nations unies.

L’Assemblée générale,( )

1. Réaffirme le droit du peuple palestinien à l’autodétermination et à l’indépendance dans son Etat de Palestine sur base des frontières d’avant 1967;

2. Reconnaît qu’à ce jour, 132 Etats membres des Nations unies ont accordé la reconnaissance à l’Etat de Palestine;

3. Décide d’accorder à la Palestine le statut d’Etat observateur dans le système des Nations unies, sans préjudice pour les droits acquis, les privilèges et le rôle de l’Organisation de libération de la Palestine en tant que représentant du peuple palestinien, selon les résolutions et les procédures appropriées;

4. Formule l’espoir que le Conseil de sécurité envisagera favorablement la candidature soumise le 23 septembre 2011 par l’Etat de Palestine pour admission en tant que membre à part entière des Nations unies;

5. Affirme sa détermination à contribuer à la réalisation des droits inaliénables du peuple palestinien et à la concrétisation d’un accord de paix au Proche-Orient qui mette fin à l’occupation commencée en 1967 et réponde à la vision de deux Etats, un Etat de Palestine indépendant, souverain, démocratique, contigu et viable, vivant côte à côte dans la paix et la sécurité avec Israël et ses autres voisins, sur base des frontières d’avant 1967, avec présentation des frontières à définir dans les négociations du statut final;

6. Exprime le besoin urgent de reprendre et accélérer les négociations dans le cadre du processus de paix au Proche-Orient, basé sur les résolutions appropriées des Nations unies, la Conférence de Madrid, incluant le principe de terre pour la paix, l’Initiative arabe de paix et la Feuille de route du Quartette, pour la réalisation d’un accord de paix juste, durable et complet entre les parties palestinienne et israélienne qui résolvent toutes les questions fondamentales en suspens, dont celles des réfugiés palestiniens, de Jérusalem, des implantations (colonies, NdlR), de la sécurité, de l’eau et des prisonniers;

7. Exhorte tous les Etats, les agences spécialisées et les organisations du système des Nations unies à continuer de soutenir et d’assister le peuple palestinien dans la réalisation de son droit à l’autodétermination, à l’indépendance et à la liberté;

8. Demande au Secrétaire général de prendre les mesures nécessaires pour appliquer la présente résolution et de rendre compte à l’Assemblée générale endéans les trois mois des avancées faites en ce sens.