Depuis l'éclatement de la crise économique en 2008, le nombre d'Espagnols vivant dans l'extrême pauvreté a doublé et concerne 3 millions de personnes sur un total de 47 millions d'habitants, annonce jeudi l'association de charité catholique Caritas. L'extrême pauvreté s'applique à des personnes vivant avec moins de 307 euros par mois. Le nombre de pauvres est lui encore plus élevé. Selon l'office de statistiques INE, 13% des ménages espagnols sont en très grande difficulté.

Selon Caritas, l'écart entre riches et pauvres s'est accentué dans la péninsule ibérique.

L'Espagne a un taux de chômage de 26%.

Dans un rapport européen présenté jeudi, la Croix-Rouge a indiqué qu'elle assistait désormais 2,4 millions de personnes en Espagne et y distribuait un million de colis alimentaires par an, contre 500.000 en 2009.