Vous êtes décontenancés par le nombre de panneaux de signalisation sur les routes? Vous n'êtes pas le seul. Selon un sondage dévoilé mardi, réalisé par EuroTest, 61 pc des automobilistes européens considèrent que la présence d'un trop grand nombre de panneaux est la première raison pour laquelle ils se perdent sur leur chemin. Le pourcentage des conducteurs désorientés en Belgique est légèrement plus bas, de 55 pc.

Le sondage a été réalisé cet été auprès de 16 000 automobilistes européens, par l'association EuroTest qui rassemble des fédérations automobiles de plusieurs pays de l'Union européenne (UE), dont le Touring Club en Belgique.

« Les conducteurs sont convaincus des causes de confusion et de distraction », affirme EuroTest dans un communiqué. « Les affiches publicitaires entrent en compétition avec les panneaux de signalisation. Les signaux routiers en Europe sont surchargés d'informations que les conducteurs n'ont pas le temps de comprendre tant ils doivent prendre des décisions rapidement ».

Paradoxalement, selon EuroTest, la grande majorité des gens - soit 82 pc – préfèrent encore se fier aux panneaux de signalisation plutôt qu'à leur système GPS pour retrouver leur chemin!

Le problème, selon cette fédération, est que les autorités ne cessent d'ajouter de nouveaux panneaux. C'est le cas maintenant avec les zones qui sont limitées aux véhicules à faible niveau de pollution ou les règles limitant le traffic à cause du smog, que beaucoup de conducteurs ne connaissent pas.

EuroTest plaide, il va s'en dire, pour une harmonisation européenne. Elle publie aussi une sélection des dix panneaux les plus incompréhensibles.