Ryan Clayton, un activiste du groupe "Americans Take Action", a jeté des drapeaux russes à Donald Trump.

Accusé d'avoir été influencé par la Russie dans l'optique de la dernière élection présidentielle américaine, Donald Trump a subi les quolibets d'un activiste du groupe "Americans Take Action" dénommé Ryan Clayton. Ce militant a réussi à s'introduire dans le Congrès et a lancé des drapeaux russes en criant "Trump est une trahison! Trump est une trahison !", pendant le passage du président américain. 

"Le président a comploté avec un agent du gouvernement russe pour voler les élections", a réagi Clayton avant d'être arrêté par la sécurité. Imperturbable, Donald Trump a continué son chemin sans répondre aux accusations de Clayton.

Plusieurs enquêtes ont été ouvertes sur les possibles ingérences de la Russie dans l'élection présidentielle américaine. Pour l'instant, aucun verdict n'a encore été rendu.