La compagne de Stephen Paddock, le retraité qui a tué au moins 58 personnes dimanche soir à Las Vegas en tirant depuis les fenêtres d'une suite de l'hôtel Mandalay Bay, est arrivée aux Etats-Unis tard mardi soir, heure locale (mercredi matin heure belge), rapportent les médias américains. Marilou Danley ne serait pas considérée comme suspecte par les enquêteurs américains, mais comme un témoin-clé de l'enquête, selon le shérif Joseph Lombardo.

Elle était déjà en contact, depuis les Philippines où elle se trouvait au moment de l'attaque, avec les enquêteurs à la suite de l'identification de son compagnon, avait indiqué dans la journée de mardi le shérif.

Depuis dimanche soir, 47 armes à feu en tout ont été récoltées par les agents, dans la suite occupée par le tireur au 32e étage de l'hôtel de Las Vegas, à son domicile de la petit ville de Mesquite, au Nevada, et dans une autre de ses propriétés, située à Reno, également dans le Nevada, rapportent des médias américains sur base d'un décompte donné par un agent spécial de l'ATF.

Selon la police, les coups de feu ont duré au moins 9 minutes, dimanche soir, avant que le tireur ne se suicide et que les forces de l'ordre ne fassent irruption dans sa chambre d'hôtel. Des photos de la scène ont circulé mardi, notamment relayées au Royaume-Uni par le Daily Mail. On peut y voir des jambes inanimées, que l'on suppose du tueur décédé, étendues sur le sol de la chambre, entre les douilles et plusieurs fusils d'assaut, déposés à terre ou sur des meubles.

Il apparait que le tireur avait placé des caméras ou appareils photos à l'intérieur et à l'extérieur de la suite, peut-être pour voir si des gens s'approchaient de la chambre.