Un ancien député néerlandais, auparavant bras droit de l'homme politique islamophobe Geert Wilders, a expliqué mardi s'être converti à l'islam, une révélation qui a étonné les Pays-Bas. 

Joram Van Klaveren, âgé de 40 ans, a changé de conviction alors qu'il écrivait un livre contre l'islam, désormais "devenu une réfutation des objections que les non-musulmans ont" contre cette religion, a-t-il expliqué au journal de référence NRC.

"Si tout ce que j'ai écrit jusqu'à présent est vrai, et je le pense, alors je suis un musulman de facto", a déclaré M. Van Klaveren. La veille, il avait annoncé à la radio publique néerlandaise s'être converti à l'islam fin octobre.

Pendant sept ans, Joram van Klaveren a mené une bataille acharnée contre l'islam à la chambre basse du Parlement néerlandais en tant que législateur pour le parti de Geert Wilders, le PVV (Parti pour la liberté). Le PVV plaidait pour une interdiction de la burqa et des minarets, affirmant "ne pas vouloir d'islam, ou aussi peu que possible aux Pays-Bas", selon le quotidien néerlandais Algemeen Dagblad (AD).

Joram van Klaveren a mis fin à sa collaboration avec Geert Wilders en 2014, après des commentaires controversés du chef du PVV, qui avait promis lors d'un rassemblement électoral "moins de Marocains" aux Pays-Bas. M. Wilders a été reconnu coupable de discrimination en 2016. M. Van Klaveren avait pour sa part créé son propre parti anti-islam, "Pour les Pays-Bas" (VNL), avant de se retirer de la vie politique en raison d'un résultat décevant aux élections législatives de 2017.