Ravi Shankar est gourou hindou qui a fondé en 1980 un mouvement qui compte aujourd'hui pas moins de 300 millions d'adeptes dans le monde. Le but du gourou? La paix dans le monde. Et pour ce faire, Ravi Shankar voyage à travers le monde pour rencontrer des responsables politiques, des personnalités religieuses et de grandes assemblées comme les Nations Unies ou le Parlement européen. 

Il a voulu essayer de résoudre le conflit avec l'Etat islamique par le dialogue. Il a en effet proposé des pourparles de paix avec Daech, rapporte le Washington Post.

Mais la réponse qu'il a reçue de la part de Daech a mis fin à ses espoirs. "J'ai essayé d'engager des pourparlers de paix avec Daech, mais la photo d'un homme décapité m’a récemment été envoyée", commente-t-il.

Alors qu'une coalition internationale emmenée par les Etats-Unis et la France essaie d'anéantir les forces de l'Etat islamique en Syrie et en Irak, le gourou pense qu'il ne reste qu'une option: "L’Etat islamique ne veut pas de pourparlers de paix, ils doivent être traités sur le plan militaire."