International Un Parisien de 27 ans, connu sur Twitter sous le simple pseudo "Maxim", a publié une lettre d'adieu à destination du président français Emmanuel Macron ce dimanche 14 janvier.

Dans celle-ci, le jeune homme explique avoir pris la décision de mettre fin à ses jours. "Cher Monsieur Macron, lors de vos vœux pour la France vous avez exprimé le souhait que chaque français s'interroge sur ce qu'il peut faire pour la France. Je lui offre ma mort, ou du moins mon dernier cri, représenté par cette lettre. [...] Savez-vous que 10.000 personnes mettent fin à leur vie chaque année en France ? C'est plus que certains cancers, plus que les morts sur la route et pourtant cela reste un sujet tabou car il interroge sur notre société qui peu broyer les individus au point de leur faire renoncer à la vie. [...] Il est plus que nécessaire d'investir dans un vrai plan de prévention et de prise en charge. Il est trop tard pour me sauver, mais on peut peut-être encore sauver ceux qui suivront."

Fustigeant "l'aide inadaptée" proposée aux personnes suicidaires, Maxime a par la suite publié une photo de lui, en haut d'un immeuble avec un pied qui semble s'engager vers le vide. Les internautes se mobilisent alors pour retarder son geste en lui envoyant notamment des messages. Une fois encore, ses intentions demeurent claires: "Vous avez fait retarder le moment. Maintenant, il faut y aller. Merci de votre compréhension."


Le temps gagné a néanmoins permis à ses voisins de remarquer sa présence sur le toit et d'avertir la police. La préfecture de police à d'ailleurs confirmé à nos confrères de 20 Minutes: "Nous sommes intervenus vers 10 heures après que des voisins l’ont aperçu au balcon. Le jeune homme va bien."

Le drame a donc été évité de peu.