Journaliste pour le quotidien français Le Point, Frédéric Lewino a pris l'habitude de joindre une ancienne image à ses courts discours sur la twittosphère. D'anciens dessins servent ainsi de métaphores visuelles pour illustrer une situation actuelle, comme cela se fait de plus en plus souvent sur les fameux tumblr. Rien de bien méchant a priori, sauf quand Lewino décide d'imager à sa façon l'implication de Christiane Taubira dans l'épineux dossier des écoutes de Nicolas Sarkozy, et sa prétendue méconnaissance du dossier.


Considéré comme humoristique par son auteur, ce gazouillis a mis la twittosphère française en ébullition. Les accusations de racisme ont fusé de toute part, amenant finalement le journaliste à supprimer son tweet avant de présenter ses excuses en moins de 140 signes.