Le nouveau timbre français est là ! Sa présentation symbolique et officielle a été faite dimanche, jour de la Fête nationale française, par le président François Hollande en personne. Mais le moins que l'on puisse dire, c'est que ce timbre fait déjà beaucoup parler de lui.

 En cause ? L'effigie de Marianne, dont les traits du visage sont inspirés par l'Ukrainienne fondatrice du mouvement contestataire (et parfois contesté) Femen. Si le président de la République assure que cette effigie illustre "la jeunesse, priorité de son mandat" , l'inspiration n'est pas du goût de tous les Français.


Le créateur du dessin sort de sa bulle

Olivier Ciappa, un des deux dessinateurs de la nouvelle effigie, s'est exprimé sur les réseaux sociaux le soir même du 14 juillet pour affirmer qu'Inna Shevchenko - une des fondatrices des Femen - l'avait effectivement inspirée.

L'artiste avait déjà suscité pas mal de polémiques au mois de juin, suite à une exposition de photos en faveur du mariage gay. Le moins que l'on puisse dire, c'est que son tweet et sa confidence relative à sa source d'inspiration allait déclencher pas mal de remous sur la toile... 

Les menaces et insultes ne se sont d'ailleurs pas faites attendre. Une "révolte" que le principal concerné a tout de suite regrettée et tenté d'apaiser en assurant qu' "Inna Shevchenko n'était pas la seule inspiration de ce timbre. Marion Cotillard, symbole du talent de la France à l'étranger, et Christiane Taubira, porteuse du projet de loi ouvrant le mariage et l'adoption aux couples homosexuels, y figurent également. "


Les opposants au mariage gay montent au créneau et appellent au boycott

Les critiques n'ont donc pas tardé et c'est du côté de la droite conservatrice qu'elles ont été les plus virulentes. Christine Boutin et son "ancien" Parti démocrate chrétien (elle vient d'en quitter la présidence la semaine dernière) n'y ont pas été de mainmorte, en allant jusqu'à appeler au boycott.


Et Inna Shevchenko dans tout ça ?

Celle qu'on prétend être représentée sur les timbres a tenu également à réagir aux critiques. "Femen sur les timbres français. Maintenant, tous les homophobes, extrémistes et fascistes devront me lécher le cul avant d’envoyer une lettre ! ", a-t-elle déclaré sur Twitter. 

Une réponse pour le moins hilarante de la part de la jeune femme qui avait déjà fait parler d'elle dernièrement en déclarant sur Twitter qu'il fallait être "stupide pour faire le ramadan". Elle avait finalement été contrainte de retirer ce tweet trop engagé...