Une étudiante indienne a été hospitalisée après avoir été victime d'un viol en réunion par un groupe d'hommes auquel appartenaient certains de ceux qui l'avaient déjà violée il y a trois ans, a indiqué un responsable de la police lundi. La police de l'Etat de l'Haryana (nord) recherche cinq hommes, accusés d'avoir enlevé cette jeune femme de 21 ans à l'extérieur de son université avant de la droguer et de la violer dans une voiture, selon ce responsable. Cette étudiante appartenant à la caste des dalit (anciennement intouchable) a été retrouvée inconsciente mercredi dans des buissons en bordure d'autoroute dans cet Etat limitrophe de New Delhi.

L'étudiante a identifié ses cinq agresseurs, dont deux étaient en liberté sous caution en attendant leur procès pour le viol de cette même jeune femme en 2013, a dit un responsable de la police de l'Haryana, Pushpa Khatri. "Elle a identifié les cinq accusés et deux sont impliqués dans le viol en réunion de cette étudiante dans le district de Bhiwandi en 2013, ", a dit Khatri à l'AFP.

La famille de la victime a accusé les cinq hommes de l'avoir menacée dans les jours précédant l'agression, déclarant qu'ils ont exigé qu'elle retire sa plainte pour le viol de 2013.