En cinq ans, 500.000 personnes ont quitté le pays pour des cieux plus cléments, annonce vendredi le journal Diario de Noticias. Un Portugais sur 21 a quitté le pays qui compte environ 10,5 millions d'habitants. Environ 150.000 personnes sont parties en solo. Le pays n'avait plus connu une telle émigration depuis la fin des années '60 lorsque les Portugais émigraient en masse vers la France et l'Allemagne.

Les nouveaux migrants choisissent de partir vers les anciennes colonies portugaises (Angola et Brésil) ou vers la Grande-Bretagne. Selon les médias portugais, beaucoup de ces migrants sont exploités et vivent parfois dans des conditions ressemblant à l'esclavage.