Le chef de la police de Cologne (ouest), Wolfgang Albers, sous le feu des critiques depuis les agressions du Nouvel An, a été suspendu de ses fonctions, a indiqué vendredi l'agence de presse allemande DPA en citant des sources politiques locales.

M. Alberts a été mis "en congé provisoire" à la suite des violences, a indiqué l'agence. Il est vilipendé depuis des jours pour l'inaction de ses services le soir de la Saint-Sylvestre lorsque des dizaines de femmes ont été victimes de violences sexuelles ayant suscité l'indignation en Allemagne.