DES CENTAINES DE MILICIENS DE LA RÉPUBLIQUE ISLAMIQUE ont attaqué dans la nuit de vendredi à samedi des jeunes Iraniens manifestant contre le régime clérical dans le quartier de l'Université de Téhéran. Armés de bâtons, de chaînes mais aussi de Kalachnikov, les miliciens ont pourchassé les manifestants à travers les ruelles autour du campus. Des coups de feu ont été entendus et plusieurs blessés ont été signalés par des témoins.

Les manifestants protestent depuis quatre jours contre les mollahs conservateurs mais aussi le gouvernement réformateur, accusé de ne pas mettre en oeuvre les changements politiques promis.

© La Libre Belgique 2003