La disparition du vol MH370, parti ce samedi de Kuala Lumpur pour Pékin, n'en finit pas de susciter des questions. Epave introuvable, aucun message de détresse, possibilité d'un détournement à des fins terroristes... Toujours est-il que le Boeing 777 a purement et simplement disparu des écrans radars avec ses 239 passagers, alimentant les spéculations les plus folles.

A en croire plusieurs médias, dont le site internet singapourien " Straits Times ", des proches ont tenté de joindre des passagers sur leurs téléphones. Leurs appels sont restés sans réponse mais... une tonalité aurait retenti! Même chose pour les GSM des membres d'équipages. Les familles des disparus ont aussitôt exigé que ce paramètre soit pris en compte dans les recherches et ont demandé qu'on géolocalise les appels.

Plus étrange encore: certains passagers seraient encore connectés sur "QQ", une messagerie instantanée utilisée en Chine. Sur les réseaux sociaux, certains ne manquent pas de faire un parallèle avec la série télévisée "LOST" qui racontait la disparition du désormais célèbre (et fictif) vol Oceanic 815.

Entre thèses surréalistes et rationalisme cartésien, tant qu'aucune épave n'a été retrouvée, l'espoir demeure. En témoigne cette sculpture réalisée par l'artiste indien Sudersan Pattnaik.