La campagne Shine de PrimaDonna : ce sont les fans qui en parlent le mieux et avec beaucoup de fierté et d'émotions

Après les employées de la marque pour fêter les 150 ans du groupe; ce sont les fans de la marque PrimaDonna qui portent les nouvelles collections de soutien-gorge pour les seins très généreux. La campagne Shine est pleine d'émotion mais aussi de confiance retrouvée !

Serine et Phyllis, deux fans de la marques à qui il a été proposé de poser pour la nouvelle campagne Shine de PrimaDonna.
Serine et Phyllis, deux fans de la marques à qui il a été proposé de poser pour la nouvelle campagne Shine de PrimaDonna. ©DR

Le secteur de la lingerie est de plus en plus à l'écoute des femmes qui rêvent d'être davantage représentées comme elles le sont. Avec en moyenne une taille 40 et non 34 ou 36. Des morphologies diverses. Et surtout des seins qui veulent se montrer alors qu'ils sont plutôt discrets ou au contraire généreux. Et même très généreux à un point que certaines femmes ont des difficultés à les assumer. Il y a une dizaine d'années, c'était plutôt la définition que se faisait d'elle-même Ulrike, une Allemande blonde à l'air timide, d'une cinquantaine d'années qui s'est toujours cachée derrière des vêtements qui ne la mettaient pas en valeur. Et pourtant, aujourd'hui, elle est l'une des cinq femmes, non professionnelles, à poser en sous-vêtements pour une vidéo et des photos.

Ulrike, image de la campagne Shine de PrimaDonna.
Ulrike, image de la campagne Shine de PrimaDonna. ©DR

Des supports visuels déclinés en affichage et sur les réseaux sociaux par PrimaDonna, la marque de lingerie qu'elle porte depuis 7 ans. Et qui a changé "oui, ma vie". Ce qu'elle raconte de l'émotion plein la voix et les yeux brillants lors de la soirée de lancement de "Shine", la nouvelle campagne de la maison belge spécialisée dans les soutiens-gorges de grandes tailles. "J'avais choisi le modèle Kensington. Et cela m'a pris trois secondes pour sentir un changement : je me suis sentie soutenue, comprise, vraiment maintenue. C'était enfin moi, j'étais devenue une vraie femme, fière de ce qu'elle est et de ce à quoi elle ressemble".

Plus un fardeau

Tout ça, grâce à un soutien-gorge ? Les quatre autres femmes sourient et applaudissent car elles peuvent la comprendre. Un soutien-gorge, c'est important bien sûr... or, 80 % des femmes portent la mauvaise taille de soutien-gorge et ne reçoivent donc pas le maintien adapté à leur poitrine. Serine est belge, belle, rayonnante même. Et totalement fan de PrimaDonna depuis qu'elle y a découvert qu'un look mode et le confort vont de pair. "J'ai appris grâce à ces soutien-gorge que ma poitrine n'était pas forcément un fardeau. Lorsque vous portez quelque chose qui vous va bien, qui est vraiment beau, qui convient à votre corps, qui convient à votre poitrine, vous vous sentez beaucoup plus féminine et bien mieux."

Serine, image de la campagne Shine de PrimaDonna.
Serine, image de la campagne Shine de PrimaDonna. ©DR

Liesbeth Van de Velde, Head of Brands & Design chez PrimaDonna et petite-fille de l'homme qui lança la bonneterie Van de Velde il y a 150 ans, soutient le savoir-faire de cette marque, et en est vraiment fière : "La vie d’une femme avec une poitrine plus généreuse change souvent au moment où elle découvre PrimaDonna. Parce que c'est confortable et tendance, avec un maintien sans faille pour un poitrine généreuse. Ce qui a un impact positif sur leur confiance en elles et la manière dont elles se regardent", explique-t-elle ce soir-là à Munich. Ce sont les fans de la marque qui le disent, au travers de "témoignages saisissants, empreints de gratitude, de soulagement, de fierté... Ils étaient bien trop beaux pour ne pas être partagés avec les autres. Et c'est comme ça qu'est née l'idée de demander à ces femmes fans de présenter la nouvelle collection", explique la pétillante Céline Soto Perez, Head of Marketing du groupe.

Des triangles pour grande taille !

Le soutien-gorge Montara de PrimaDonna, un triangle sans armature mais pas sans tenue : il a fallu des mois d'essai pour parvenir à ce soutien.
Le soutien-gorge Montara de PrimaDonna, un triangle sans armature mais pas sans tenue : il a fallu des mois d'essai pour parvenir à ce soutien. ©DR

Une confiance partagée rendue possible par un travail inlassable en studio et en production. Pour comprendre les demandes des femmes aux poitrines très généreuses, qui sont de plus en plus nombreuses. Pourquoi ? Carole Lambert, responsable du Studio Design Studio Marie Jo & PrimaDonna travaille chez Van de Velde depuis 2005 nous explique que "de plus en plus de jeunes femmes pulpeuses ne veulent plus se cacher sous des vêtements trop amples. Mais pour changer de look, il faut un très bon maintien de la poitrine, ce qui donne une structure du corps, une meilleure posture. On a un tel savoir-faire désormais que nos modèles sont disponibles dans 93 tailles différentes. Au printemps on a lancé une gamme de tailles allant jusqu'au M inclus. Dans le même temps, on propose aussi des soutien-gorge forme triangle et sans armature parce que les femmes qui portent notre marque rêvaient aussi de ce modèle tendance associé aux petites poitrines."

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...